Podcast "A coeur ouvert" : Transcience répond à Sandrine Rousseau, candidate à la primaire écologiste

Sandrine Rousseau, candidate à la primaire des écologistes pour l'élection présidentielle, rencontre Muriel Obriet, membre de la commission condition animale d'EELV et présidente de Transcience.

Muriel Obriet partage son constat avec Sandrine Rousseau. Cet échange est l'occasion de rappeler que le nombre d'animaux utilisés à des fins scientifiques et éducatives ne diminue pas dans l'Union Européenne depuis des années et notamment en France. La présidente de Transcience fait également l'inventaire des mesures qui devraient être prises pour accompagner la transition vers une recherche sans animaux, et pour améliorer le sort de ceux qui sont encore dans les laboratoires : révision du fonctionnement et de la composition des "comités d'éthique en expérimentation animale", développement de la formation et de l'expertise dans le domaine des méthodes non animales, mise en place d'une base de données sur les alternatives non animales, publication des résultats négatifs des projets ayant utilisé des animaux, inspections inopinées plus fréquentes des établissements éleveurs ou utilisateurs d'animaux, amélioration des formations des personnels utilisant des animaux,  révision de la directive avec l'introduction d'un calendrier et d'objectifs chiffrés, accélération de la procédure de validation des tests alternatifs dans le domaine réglementaire, appels à projets et subventions pour soutenir le développement des méthodes alternatives, implication plus forte des universités françaises dans les programmes européens portant sur ces méthodes ...

Les pistes d'action sont donc nombreuses. Encore faut-il une réelle volonté politique pour s’y engager et du courage pour résister aux pressions des groupes lobbyistes.

Pour écouter le podcast (44 min) : cliquer ici